Comment Utiliser un Moulin à Café ?

Nous avons réalisé un comparatif et un guide d’achat des meilleurs moulins à cafés, afin de vous aider dans votre choix.

Sans aucun doute le café extrait de grains fraichement moulus a bien meilleur arome. L’une des meilleures façons de conserver toute la saveur de votre café est de moudre vous-même les grains. Nous allons donc vous aider à vous servir de votre moulin à café.

L’utilisation du moulin à café passe par plusieurs phases que nous verrons en détail dans les paragraphes suivants.

Comment Utiliser un Moulin à Café

1re Phase : le choix de la mouture

Toutes les moutures ne correspondent pas à toutes les machines à café. On distingue :

Les moutures grossières :

Très peu utilisées, elles sont adaptées aux cafetières de forte capacité. Il s’agit :

  • La mouture très grossière idéale pour la préparation de café froid
  • La mouture grossière adaptée au cupping ou à la cafetière à piston

Les moutures moyennes :

Elles sont la solution pour jouir d’un café riche en arômes et sans résidu.

  • La mouture moyennement grossière pour les techniques spéciales (chemex, Solo, etc.)
  • La mouture moyenne convient aux machines à café classiques

Les moutures fines :

Encore appelées « café moulu », elles sont les plus utilisées et retrouvées sur le marché. Il en a de trois types à savoir :

  • La mouture moyenne – fine convient aux cafetières à siphon
  • La mouture fine est idéale pour les machines « expresso »

La mouture très fine est adaptée pour les cafés grecs et turcs

Nous passons maintenant à la deuxième phase.

à Voir aussi : Comment moudre son café ?

2e Phase : la préparation des grains de café

Surement, vous vous demandez de quoi il est question dans cette phase. Le café moulu a une forte tendance à s’oxyder, ce qui entraine une perte de saveurs. Vous devez donc conserver les grains de café dans un lieu pas éclairé ou très peu éclairé et bien sec. Vous n’avez pas à moudre près d’un kilogramme de café si vous n’en prenez pas tous les jours. De plus, moudre le volume uniquement nécessaire vous permet de gagner en temps et d’avoir à chaque dégustation une boisson riche en saveurs.

Un point essentiel à ne pas oublier est l’isolation des grains de café de l’humidité. Elle prive les grains de leurs saveurs et peut même les rendre inconsommables. Nous sommes à la dernière phase.

3e Phase : l’utilisation proprement dite du moulin à café

Se servir d’un moulin à café n’est pas du tout compliqué. Vous devez néanmoins suivre quelques étapes que nous allons suivre ensemble.

  • Étape 1 : prélevez et versez la quantité idéale de grains de café. Elle doit être équivalente au volume de boisson à obtenir. En exemple, pour 150 millilitres de café corsé, vous pouvez moudre deux cuillères à soupe de grains de café. Avec cette même quantité, vous pourrez obtenir 250 ou 300 millilitres de café léger. N’oubliez pas que de la quantité dépend également la puissance aromatique de votre café.
  • Étape 2 : choisissez la mouture de vos grains en fonction de votre machine à café et en vous référant aux paragraphes précédents. Certains modèles de machine à café vous permettent de choisir la finesse de mouture. Lancez le broyage.
  • Étape 3 : ouvrez le couvercle de l’appareil et vérifiez que tous les grains sont bien broyés et uniformes. Si tel n’est pas le cas, refermez et relancez le processus. Dans le cas où la mouture est satisfaisante, il faut la récupérer et l’envoyer directement dans la machine à café.
  • Étape 4 : c’est la dernière étape. Il s’agit ici du nettoyage du broyeur. Il est important pour empêcher qu’à la prochaine utilisation, les nouveaux grains ne se mêlent pas aux restes déjà oxydés.

Vous avez ci-dessus toutes les informations nécessaires pour bien vous servir de votre moulin à café. Versez les grains bien conservés, choisissez la monture et sa finesse, puis ajoutez la mouture obtenue à votre machine à café. Vous profiterez de boissons aromatisées et pleines de saveurs.

à Voir aussi : Comment nettoyer son moulin à café ?